Le tour de l'aquariophilie

http://www.aquariophilie.dafun.com/

Les composés azotés (L'eau)

L’azote (N) est un élément important de la matière vivante. On le rencontre sous différentes formes dans l’eau :

 

- L’azote gazeux (noté N2), son rôle est peu important

 

- L’azote organique : Il se trouve dans les molécules composant la matière vivante. Toutes les substances azotées venant des déchets des poissons ou des plantes ont une importance en aquariophilie.

 

- L’azote minéral : Il provient des substances azotées organiques qui se sont dégradées. Cet azote se rencontre sous différentes formes :

 

          - Les nitrates (noté NO3)
          - Les nitrites (noté NO2)
          - L’ammoniac (noté NH3 ou NH4)

 

L’ammoniac

 

Les composés organiques azotés qui se trouvent dans les déjections des poissons ou dans les débris de végétaux se transforment en ammoniac par diverses bactéries.
On rencontre cet ammoniac sous deux formes différentes :

 

- L’ammoniac libre (noté NH3) très toxique pour les poissons

 

- L’ammoniac ionisé (noté NH4) nettement moins toxique que le précédent.

 

La présence de ces deux différentes forme d’ammoniac varie selon la valeur de votre pH. Plus vous avez un pH supérieur à 7, plus l’ammoniac libre augmente.

 

Dans un aquarium bien équilibré, les bactéries transforment ce gaz en nitrites puis en nitrates.

 

Les nitrites

 

Les nitrites (NO2) sont issus de la transformation de l’ammoniac grâce aux bactéries présentes dans le bac accompagnées d’oxygène. On parle alors d’oxydation. Ils sont mortels à faible dose (0.3mg/l), la moindre trace montre un mauvais équilibre du bac
Les poissons victimes de nitrites présentent des troubles respiratoires et meurent. Cependant, comme pour l’ammoniac, les nitrites sont transformés en nitrates par le même procédé en aquarium équilibré.

 

Les nitrates

 

Les nitrates (NO3) proviennent des nitrites transformés par différentes bactéries présente dans le bac. Ce sont les produits finaux du bon fonctionnement du cycle de l’azote.

 

A la fois d’être très peu toxique, ils servent d’engrais naturel aux plantes. On contribue à leur élimination par des changements d’eau réguliers d’environ 10% du volume du bac en moyenne par semaine.

 

Un excès de nitrates (>50mg/l) peut entraîner une prolifération d’algues verte. De plus, les invertébrés d’eau douce y sont plus sensibles que les poissons.
En règle générale, plus votre bac est peuplé et plus l’accumulation de nitrates est rapide. Les plantes ne peuvent bien souvent pas tout absorber, tout dépend de leur nombre. Un taux de 0mg/l n’est pas favorable pour leur développement.

 

Réalisé par : Benji  Email : webmaster@tour-aquariophilie.org

 

Retour à la liste