Le tour de l'aquariophilie

http://www.aquariophilie.dafun.com/

Goutte à goutte (Bricolages et astuces)

 

 

       

 

      

 

 

Il est évident que si un aquarium collectif où les poissons et les plantes sont en proportion raisonnable (par rapport au volume d’eau ), un apport journalier d’eau neuve situé entre 2 et 4% (maximum), permet facilement de maintenir les nitrates dans la fourchette préconisée, (sous réserve que le taux de nitrates dans l’eau de conduite utilisée pour le goutte à goutte  est inférieure à la valeur souhaitée).


Heureux sont les aquariophiles qui aujourd’hui encore ont la chance d’avoir à leur disposition une eau de conduite peu chargée (ou exempte)  de nitrate !


Une valeur inférieure à 20 mg/l pour un bac de reproduction est souhaitable.


Un taux de nitrate inférieur à 10 mg/l est à recommander pour la maintenance et la reproduction de Discus (poissons très sensible à la qualité de l’eau ). Un apport journalier d’eau neuve de 4 à 6% est indispensable pour maintenir ces poissons dans de bonnes condition.


L’apport élevé mais progressive d’eau neuve (douce) conjugué à une élimination très rapide des détritus organiques permet d’éviter à ces poissons la plupart des maladies causées par un environnement malsain et contribue à créer des conditions proches de leur environnement favorables à leur épanouissement.


La quantité d’eau à changer par jour est à calculer en fonction du volume d’eau net de l’aquarium et du pourcentage de remplissage choisi. Voici deux exemples :


A) Aquarium collectif de 160 litres (net), pourcentage de remplacement nécessaire 3% par jour : 160 litres x 3% = 4,8 l/j


B) Aquarium spécifique à Discus de 250 litres (net), pourcentage de remplacement choisi 5% par jour : 250 litres x 5% = 12,5 l/j 


On sait que l’eau neuve en provenance du goutte à goutte se mélange à l’eau usée de l’aquarium, puis quelle est en partie évacuée par le trop plein. Pour compenser cette perte d’eau neuve, il convient d’augmenter de 25% la quantité journalière d’eau a apporter par le goutte à goutte, ce qui donne en prenant les deux exemples précédent :


A) 160 litres x 3% = 4,8 l/j + 25% = 6 l/j


B) 250 litres x 5% = 12,5 l/j + 25% = 15,6 l/j


- Pour un aquarium planté : volume brut (indiqué par le fabricant) x 0,80 = volume net. Vous devez aussi tenir compte du litrage de votre décor a déduire du volume net. Si vous avez un filtre externe sous l’aquarium, vous devez ajouter le volume net d’eau de cette cuve ou décantation.


- Pour un aquarium sans plantes : volume brut x 0,90 = volume net. Vous devez aussi tenir compte du litrage de votre décor a déduire du volume net. Si vous avez un filtre externe sous l’aquarium, vous devez ajouter le volume net d’eau de cette cuve ou décantation.


Pour connaître ma quantité correspondante en millilitres (ml) par minute, il suffit de multiplier la quantité  d’eau à apporter par le goutte à goutte par le coefficient 0,694 (rapport entre les litres/jour et les millilitres/minute), ce qui donne pour les deux exemples précédents :


A) 160 litres (net) x 3% = 4,8 l/j + 25% = 6 l/j x 0,694 = 4,164 ml/mn.


B) 250 litres x 5% = 12,5 l/j + 25% = 15,6 l/j x 0,694 = 10,83 ml/mn


Maintenant il reste encore à déterminer le nombre de goutte par minute correspondant.


L’expérience a montré que la grosseur des gouttes d’eau peut être très variable. Elle est surtout fonction du diamètre de l’embout  du compte-goutte utilisé et de la vitesse d’écoulement des gouttes. Plus le diamètre est grand et la vitesse d’écoulement rapide, plus les gouttes seront grosses et moins il faudra de gouttes par millilitre (ml) d’eau. Dans la pratique, il faut compter en moyenne 16 gouttes pour 1 millilitre d’eau.


Pour trouver le nombre de gouttes correspondant à la quantité d’eau en ml / minute (précédemment calculé), il suffit de multiplier le nombre de ml par 16, ce qui donne pour nos deux exemples précédents :


A) 160 litres (net) x 3% = 4,8 l/j + 25% = 6 l/j x 0,694 = 4,164 ml/mn x 16 = environ 67 gouttes/minute.


B) 250 litres x 5% = 12,5 l/j + 25% = 15,6 l/j x 0,694 = 10,83 ml/mn x 16 = environ 173 gouttes/minute.


A partir de 250 gouttes/minute, l’eau commence à couler en un mince filet continu et à partir de 200 gouttes /minute, le comptage devient difficile.


Pour le réglage d’un goutte à goutte ( à l’aide d’une montre), la fourchette idéale se situe de 0 à 200 gouttes par minute, ce qui correspond à un remplacement d’eau de 0 à 18 litres par jour.


Réalisé par : Exopoismer  Email : aquaterra45@club-internet.fr

Web : http://www.aqua-nat.org


Retour liste