Aquariophilie, gestion d'aquarium, aquarium eau douce, poissons d'aquarium, plantes d'aquarium


  

N'oubliez pas de vous inscrire sur notre forum, s'inscrire maintenant

   

Articles

Base de données

Services

Connexion...
  Membres: 10833

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 86

Ip: 3.83.192.109


Les poissons - Osmorégulation

Osmorégulation



L’osmorégulation est la capacité que possède un poisson à réguler la pression osmotique au seing de son organisme. L’animal absorbe ou perd une quantité d’eau plus ou moins importante suivant la concentration du milieu interne (organisme) et externe (eau).


L’osmose d’une manière générale :


Voici ci-dessous, un schéma du principe de l’osmose :


 


Soit un récipient séparé en deux parties de même volume par une membrane semi-perméable laissant passer uniquement l’eau H2O. Nous versons dans le compartiment de gauche de l’eau relativement bien minéralisée, comme de l’eau du robinet. Nous versons dans le second compartiment la même quantité d’eau très faiblement minéralisée, de l’eau osmosé.


Le phénomène d’osmose va alors avoir lieu. Afin d’établir un équilibre de pression entre les deux compartiments, l’eau contenu dans la partie droite du récipient va traverser la membrane semi-perméable pour diluer la partie gauche. Ainsi la pression osmotique sera identique dans chacun des compartiments : le taux de concentration de l’eau sera le même.




L’osmose chez le poisson : l’osmorégulation


La peau d’un poisson est comparable à notre membrane semi-perméable précédemment citée, elle laisse passer uniquement la molécule H2O et non tous les autres composants (magnésium, calcium…). Le poisson doit alors constamment réguler la quantité d’eau au sein de son organisme. Le phénomène est différent s’il s’agit d’un poisson en eau douce ou en eau de mer puisque la minéralisation est différente.


Osmorégulation en eau douce


En eau douce, l’organisme du poisson est beaucoup plus minéralisé que l’eau dans laquelle il nage. Voici un schéma présentant la relation :


Grâce au phénomène d’osmose, l’eau de l’aquarium tend à traverser la peau du poisson pour diluer le liquide corporel. Afin de palier à cette dilution excessive, le poisson perd une grande quantité d’eau par les reins : leur urine est donc plus abondante mais faiblement concentrée. Les branchies des poissons d’eau douce sont aussi moins perméables afin de laisser évacuer l’eau plus facilement.


Osmorégulation en eau de mer


En eau de mer, l’organisme du poisson environ 25% moins minéralisé que l’eau dans laquelle il nage. Voici un schéma présentant la relation :



L’eau contenu dans l’organisme du poisson, tend à s’échapper vers le milieu extérieur afin d’établir un équilibre de pression osmotique. Le poisson doit alors absorber de grande quantité d’eau de mer pour palier à ce manque d’eau. Aussi la quantité d’urine est peu importante mais beaucoup plus concentrée que les poissons d’eau douce.


 

Réalisé par : Benji  Email : inconnu

 

Retour à la liste


Date de création : 04/06/2007 @ 16:30
Dernière modification : 15/06/2007 @ 19:02
Catégorie : Les poissons
Page lue 18322 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


News letter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
0+1 =
3382 Abonnés

Sondage
Depuis combien de temps pratiquez-vous l'aquariophilie ?
 
Moins d'un an
Entre un et trois ans
Entre quatre et six ans
Plus de six ans

^ Haut ^

Copyright © 2002-2016 Le tour de l'aquariophilie

Contact - Conditions d'utilisation - Reproduction interdite

 

Partenaire :Gestionnaire d'aquarium - Forum aquariophilie - Eau aquarium - Poisson d'aquarium


  GuppY v4.5.19 © - CeCILL - Adapté pour Le tour de l'aquariophilie par Benji

Document généré en 0.87 seconde