Aquariophilie, gestion d'aquarium, aquarium eau douce, poissons d'aquarium, plantes d'aquarium


  

Des centaines de photos à regarder dans la galerie, cliquez ici.

   

Articles

Base de données

Services

Connexion...
  Membres: 10646

Pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonymes en ligne: 70

Ip: 54.226.175.101


news.gifNouvelles

Ces nouvelles sont disponibles en format standard RSS pour publication sur votre site web.
http://www.aquariophilie.dafun.com/data/newsfr.xml


Nouvelle fiche - par Benji le 04/05/2006 @ 21:56

Epalzeorhynchos bicolor.jpg

 

Une nouvelle fiche poisson à été réalisée sur le Tour de l'aquariophilie. Découvrez l'Epalzeorhynchos bicolor appelé communément Labeo à queue rouge

 

N'hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

Voir la totalité des fiches poissons


Nouvelle fiche - par Benji le 24/04/2006 @ 00:34

Aequidens pulcher.jpg

 

Une toute nouvelle fiche poisson est disponible sur le Tour de l'aquariophilie : découvrez le Aequidens pulcher appelé communément Acara bleu

 

N'hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

Voir la totalité des fiches poissons


Nouvelle article - par Benji le 23/04/2006 @ 23:50

Article14 : Goutte à goutte

 

 

 

       

 

      

 

 

Il est évident que si un aquarium collectif où les poissons et les plantes sont en proportion raisonnable (par rapport au volume d’eau ), un apport journalier d’eau neuve situé entre 2 et 4% (maximum), permet facilement de maintenir les nitrates dans la fourchette préconisée, (sous réserve que le taux de nitrates dans l’eau de conduite utilisée pour le goutte à goutte  est inférieure à la valeur souhaitée).


Heureux sont les aquariophiles qui aujourd’hui encore ont la chance d’avoir à leur disposition une eau de conduite peu chargée (ou exempte)  de nitrate !


Une valeur inférieure à 20 mg/l pour un bac de reproduction est souhaitable.


Un taux de nitrate inférieur à 10 mg/l est à recommander pour la maintenance et la reproduction de Discus (poissons très sensible à la qualité de l’eau ). Un apport journalier d’eau neuve de 4 à 6% est indispensable pour maintenir ces poissons dans de bonnes condition.


L’apport élevé mais progressive d’eau neuve (douce) conjugué à une élimination très rapide des détritus organiques permet d’éviter à ces poissons la plupart des maladies causées par un environnement malsain et contribue à créer des conditions proches de leur environnement favorables à leur épanouissement.


La quantité d’eau à changer par jour est à calculer en fonction du volume d’eau net de l’aquarium et du pourcentage de remplissage choisi. Voici deux exemples :


A) Aquarium collectif de 160 litres (net), pourcentage de remplacement nécessaire 3% par jour : 160 litres x 3% = 4,8 l/j


B) Aquarium spécifique à Discus de 250 litres (net), pourcentage de remplacement choisi 5% par jour : 250 litres x 5% = 12,5 l/j 


On sait que l’eau neuve en provenance du goutte à goutte se mélange à l’eau usée de l’aquarium, puis quelle est en partie évacuée par le trop plein. Pour compenser cette perte d’eau neuve, il convient d’augmenter de 25% la quantité journalière d’eau a apporter par le goutte à goutte, ce qui donne en prenant les deux exemples précédent :


A) 160 litres x 3% = 4,8 l/j + 25% = 6 l/j


B) 250 litres x 5% = 12,5 l/j + 25% = 15,6 l/j


- Pour un aquarium planté : volume brut (indiqué par le fabricant) x 0,80 = volume net. Vous devez aussi tenir compte du litrage de votre décor a déduire du volume net. Si vous avez un filtre externe sous l’aquarium, vous devez ajouter le volume net d’eau de cette cuve ou décantation.


- Pour un aquarium sans plantes : volume brut x 0,90 = volume net. Vous devez aussi tenir compte du litrage de votre décor a déduire du volume net. Si vous avez un filtre externe sous l’aquarium, vous devez ajouter le volume net d’eau de cette cuve ou décantation.


Pour connaître ma quantité correspondante en millilitres (ml) par minute, il suffit de multiplier la quantité  d’eau à apporter par le goutte à goutte par le coefficient 0,694 (rapport entre les litres/jour et les millilitres/minute), ce qui donne pour les deux exemples précédents :


A) 160 litres (net) x 3% = 4,8 l/j + 25% = 6 l/j x 0,694 = 4,164 ml/mn.


B) 250 litres x 5% = 12,5 l/j + 25% = 15,6 l/j x 0,694 = 10,83 ml/mn


Maintenant il reste encore à déterminer le nombre de goutte par minute correspondant.


L’expérience a montré que la grosseur des gouttes d’eau peut être très variable. Elle est surtout fonction du diamètre de l’embout  du compte-goutte utilisé et de la vitesse d’écoulement des gouttes. Plus le diamètre est grand et la vitesse d’écoulement rapide, plus les gouttes seront grosses et moins il faudra de gouttes par millilitre (ml) d’eau. Dans la pratique, il faut compter en moyenne 16 gouttes pour 1 millilitre d’eau.


Pour trouver le nombre de gouttes correspondant à la quantité d’eau en ml / minute (précédemment calculé), il suffit de multiplier le nombre de ml par 16, ce qui donne pour nos deux exemples précédents :


A) 160 litres (net) x 3% = 4,8 l/j + 25% = 6 l/j x 0,694 = 4,164 ml/mn x 16 = environ 67 gouttes/minute.


B) 250 litres x 5% = 12,5 l/j + 25% = 15,6 l/j x 0,694 = 10,83 ml/mn x 16 = environ 173 gouttes/minute.


A partir de 250 gouttes/minute, l’eau commence à couler en un mince filet continu et à partir de 200 gouttes /minute, le comptage devient difficile.


Pour le réglage d’un goutte à goutte ( à l’aide d’une montre), la fourchette idéale se situe de 0 à 200 gouttes par minute, ce qui correspond à un remplacement d’eau de 0 à 18 litres par jour.


Réalisé par : Exopoismer  Email : aquaterra45@club-internet.fr

Web : http://www.aqua-nat.org


liste des articles


Nouvel article - par Benji le 16/04/2006 @ 22:36

Article13 : L'utilisation du bleu de méthylène en aquariophilie

 

Tout d'abord : qu'est-ce que le bleu de méthylène ?

 

Le bleu de méthylène s'obtient en oxydant le diméthylparaphénilènediamine par le perchlorure de fer en présence de l'hydrogène sulfuré, c'est pour cette raison que le bleu de méthylène est aussi mortel que guérisseur 

L'utilisation du bleu remonte aux racines de l'aquariophilie, où les quarantaines avec produits chimiques étaient monnaie courante. Avec le permanganate de potassium, il est l'un des produits chimiques les plus utilisés en aquariophilie, mais depuis l'arrivée de médicaments créés par des firmes de fabrications aquariophiles, leur réputation a été péjorée, car ces médicaments sont d'une utilisation plus simple et moins dangereuse que le bleu et le permanganate. Toutefois, l'on retrouvera des traces de bleu dans plusieurs produits médicamenteux aquariophiles, mais en doses moins importantes que le bleu "pur"

 

Son pouvoir de coloration est très fort, comme le permanganate de potassium d'ailleurs , environ 1 gramme de bleu (poudre) peut colorer (et donc traiter) environ 200 litres d'eau, mais celle-ci s'utilise rarement directement avec cet état, on dillue la poudre dans un certain litrage d'eau, puis on traite avec l'eau "enbleuée" on compte d'habitude 10 ml de solution de bleu de méthylène pour 100 litres d'eau. Lors de son utilisation, l'eau doit être bleue nuit, sinon, l'effet n'est pas optimal.
Personnellement, je ne recommande pas le bleu de méthylène pour toutes utilisations, mais il est très utile 

 

Mais au juste, à quoi sert le bleu de méthylène précisément ?


Il est utilisé principalement, mise à part pour soigner les maux de gorge et désinfecter les coureurs de jupon, comme désinfectant de l'eau, lorsque une maladie inconnue se présente, après une maladie, pendant une maladie, parfois pour conditionner l'eau (on retrouve beaucoup de produits dits "conditionneurs" à base de bleu) c'est-à-dire éliminer les métaux lourds présents dans l'eau, et surtout, surtout...pour le traitement des points blancs. C'est sûrement le produit efficace contre cette maladie, en effet, il tue les agents pathogènes présents sur le sol (car ils sont plus vulnérables sur le sol) et sur les poissons où ils sont beaucoup plus résistants par contre.
En effet, beaucoup de poissons sont sensibles au stress et attrapent vite des points blancs, c'est pourquoi certains aquariophiles rajoutent un peu de bleu (de l'ordre du millilitre) dans le sachet des poissons.


Stress : 10 ml de solution pour 100 litres d'eau

Après une maladie : 5 ml de solution pour 100 litres d'eau

Traitement préventif : 10 ml pour 100 litres d'eau

Points blancs : faible intensité : 10 ml pour 100 litres d'eau
forte intensité : 15-20 ml pour 100 litres d'eau

Conditionneur : 5 ml pour 100 litres d'eau

Mycoses : peu utilisé pour, mais de l'ordre de 10 ml pour 100 litres d'eau

Maladie du velours : inutile

Divers maladies bactériennes : 10 ml pour 100 litres d'eau (mais pas très efficace)

Maladie parasitaire : 10 ml pour 100 litres d'eau (mais pas très efficace)


Mais, du fait qu'il soit dangereux à trop grande dose, le bleu de méthylène devient de plus en plus prohibé par les grandes firmes pharmaceutiques, il est donc très difficile de se procurer du bleu de méthylène directement liquide. C'est pourquoi l'on utilise la poudre de bleu, que l'on trouve facilement dans une droguerie, car ceux-ci ne sont pas touchés par les décisions des "dirigeants" de la pharmacopée.

 

Rappelons enfin que le bleu de méthylène est d'une couleur bleue, contrairement à son cousin le bleu de bromothymol qui lui est vert
Le bleu est un produit qui peut être très utile comme tout à fait mortel donc attention aux personnes qui utiliseraient ce produit (à des fins aquariophiles).


 

Réalisé parSaumâtre  Email :


Liste des articles


Nouvelle fiche! - par Benji le 08/04/2006 @ 23:56

Gymnocorymbus ternetzi.jpg

 

Une toute nouvelle fiche poisson est disponible sur le Tour de l'aquariophilie : découvrez le Gymnocorymbus ternetzi appelé communément Veuve noire

 

N'hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

Voir la totalité des fiches poissons


Nouvelle fiche! - par Benji le 26/03/2006 @ 10:48

Une nouvelle fiche poisson est disponible sur le site : le Pelvicachromis pulcher aussi appelé Cichlidés pourpre. Découvrez le mode de vie de ce Cichlidés Africain.

 

fiche_pelvicachromis pulcher.jpg

 

Voir la totalité des fiches poissons


Rencontre - par Benji le 01/03/2006 @ 12:13

Bonjour

Le forum et ses membres voudraient sortir de leur torpeur post hivernale.tongue
Pourquoi ne pas organiser une rencontre dans le Loiret.
Réception chez exopoismer qui invite à un barbecue, visite de son bassin et aquarium de plein air.
Visite organisée de plusieurs musées aquariophile de la région comme :
Le muséum Africain et océanique de Paris « porte doré »
L’aquarium d’Amboise
L’Aliotis
Un aperçu des musées ci-contre :
http://www.aqua-nat.org/html/musees.html
dates relevées pour le moment, le 6,7,8 mai
Vos impressions et candidatures provisoires sur le lien suivant :
http://aquariophilie.forumactif.com/viewtopic.forum?t=735


Cordialement, l'administration


Nouvelle partie - par Benji le 29/01/2006 @ 22:32

Une nouvelle partie à été mise en place sur le site : Téléchargements

 

De petits logiciels pratiques vous sont proposés alors n'hésitez pas, c'est gratuit!biggrin

 

D'autres viendrons s'ajouter par la suite.


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 ] SuivantFin

News letter
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
1+0 =
3108 Abonnés

Sondage
Depuis combien de temps pratiquez-vous l'aquariophilie ?
 
Moins d'un an
Entre un et trois ans
Entre quatre et six ans
Plus de six ans

^ Haut ^

Copyright © 2002-2016 Le tour de l'aquariophilie

Contact - Conditions d'utilisation - Reproduction interdite

 

Partenaire :Gestionnaire d'aquarium - Forum aquariophilie - Eau aquarium - Poisson d'aquarium


  GuppY v4.5.19 © - CeCILL - Adapté pour Le tour de l'aquariophilie par Benji

Document généré en 1.23 secondes